Observatoire : Rapports France et Normandie

Partager le rapport :

  • Accéder à notre page Facebook
  • Accéder à notre Twitter
  • Accéder à notre profil linkedin
Ce troisième rapport régional Normandie 2017 décrit les emplois liés à la filière équine et plus particulièrement les emplois salariés agricoles générés par les établissements équestres, les centres d’entraînement de chevaux de courses et les structures d’élevage. En plus de l’évolution des conditions d’emploi des travailleurs, les derniers éléments de conjoncture discernent les secteurs d’activité en croissance.

Grâce aux autorités de tutelle et organismes de formation régionaux habilités, les effectifs en formation « filière équine » sont aussi précisés. Leur évolution met en lumière les secteurs en développement, en stagnation et ceux qui ne bénéficient plus du même attrait qu’il y a quelques années. Des renseignements sur les réformes des certifications en cours sont également présentés.

Enfin, l’adéquation emploi-formation « filière équine » du territoire est envisagée sous différents angles :

• l’insertion professionnelle des diplômés,

• les tensions de recrutement recueillies via la plateforme équi-ressources, de plus en plus représentative du marché du travail salarié, et ses 7 conseillers en territoire,

• les études « métier » et « secteur » réalisées depuis 2015 par l’Observatoire métiers, emploi, formations filière équine (OMEFFE) d’équi-ressources.

Rapport régional 2017

Rapport régional 2015

Rapport régional 2012

Partager le rapport :

  • Accéder à notre page Facebook
  • Accéder à notre Twitter
  • Accéder à notre profil linkedin

Présentation

Ce rapport décrit les emplois liés à la filière équine et plus particulièrement les emplois salariés agricoles générés par les établissements équestres, les centres d’entraînement de chevaux de courses et les structures d’élevage. En plus de l’évolution des conditions d’emploi des travailleurs, les derniers éléments de conjoncture discernent les secteurs d’activité en croissance. 

Grâce aux autorités de tutelle et organismes de formation habilités, les effectifs en formation « filière équine » sont aussi précisés. Leur évolution met en lumière les secteurs en développement, en stagnation et ceux qui ne bénéficient plus du même attrait qu’il y a quelques années. Des renseignements sur les réformes des certifications en cours sont également présentés.  

Enfin, l’adéquation emploi-formation est envisagée sous différents angles : 

  • l’insertion professionnelle des diplômés, 
  • les tensions de recrutement recueillies via la plateforme équi-ressources, de plus en plus représentative du marché du travail salarié, et ses 7 conseillers en territoire, 
  • les études « métier » et « secteur » réalisées depuis 2014 par l’Observatoire métiers, emploi, formations filière équine (OMEFFE) d’équi-ressources. 

Les analyses ont été formulées en concertation avec des représentants de la filière équine.