Métiers : Cavalier(e) de concours

Missions

Gérer la carrière sportive des chevaux qui lui sont confiés par des propriétaires et éleveurs  : les former, les entraîner et les valoriser, souvent jusqu'à la vente
Participe aux compétitions  : cycles libres, circuits nationaux et internationaux
Assurer les relations avec les propriétaires de chevaux et le contact commercial avec les acheteurs
Concevoir et gérer son parcours de compétition dans le cadre d'une écurie où il est à son compte ou employé

Compétences et qualités requises

Excellent niveau d'équitation
Bonne condition physique
Forte disponibilité et mobilité

Domaine(s) d'activité

Sport / Loisir

Convention collective

Pas de poste dédié à la compétition dans les conventions collectives

Évolution de poste

Une expérience comme cavalier maison et des sorties en compétition avec résultat sont indispensables. Le cavalier de concours peut exercer en tant que coach, directeur d'établissement, marchand de chevaux.

Formation(s)

Aucune formation n'est obligatoire mais certains diplômes sont recommandés

Tendance de l'emploi

41 offres ont été déposées sur équi-ressources en 2015.
Salaire  : Variable selon le statut, les gains en concours, la commercialisation et le travail des chevaux

Je suis fait pour ce métier si je suis

  • Compétiteur(trice)
  • Disponible
  • De sang froid

Retrouver notre quiz pour connaître le métier qui vous correspond

Félicie Bertrand

Pour être cavalier de concours, il faut avant tout aimer monter et faire évoluer les chevaux. Leur progression dépend de notre travail et de notre investissement.
Je suis très compétitrice dans l'âme, c'est pour cela que j'ai choisi de vivre de la compétition. Mais avant de se lancer, il est essentiel d'aller se former dans des écuries différentes, et si possible à l'étranger.

Le mot du conseiller

Autant dire qu'il faut avoir fait ses preuves en compétition avant de se voir confier des chevaux à la valorisation en concours par un propriétaire. Peu réussir à subvenir à leur besoin en pratiquant uniquement de la compétition. Le sponsoring et/ou les activités annexes type prestation de pension, commerce de chevaux de sport ou poney club complète le revenu du cavalier.

Partager la fiche métier :

  • Accéder à notre page Facebook
  • Accéder à notre Twitter
  • Accéder à notre profil linkedin