Formation : Diplôme Universitaire Ethique, bien-être et droit du cheval

Mention ou spécialité : DU Éthique, bien-être et droit du cheval

Niveau de formation : Niveau 5 (Bac + 2)

Tutelle : Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieure et de la recherche

Niveau nécessaire à l'entrée de la formation : Niveau 4 (Bac)

Durée : 6 sessions de formation de 2 jours + 2 jours d'examens
De janvier à novembre

Finalité : Diplômante

Description

Dans une période d’évolution des préoccupations sociétales, des valeurs et des représentations, la responsabilité des professionnels du cheval s’élargit. Elle nécessite une ouverture sur la société et l’intégration d’une dimension éthique dans les activités équestres.

La place de l’animal questionne notre société. L’évolution récente du statut juridique de l’animal en droit français, désormais défini par le Code civil comme «être vivant doué de sensibilité» illustre cette préoccupation qui n’est pas non plus étrangère aux normes européennes et internationales. Cette évolution, inscrite dans le temps long, s’accompagne concrètement, au quotidien, de contraintes juridiques et impératifs économiques nouveaux. Le cheval est concerné par ces mutations sociétales. Son bien-être est perçu différemment par le grand public et les professionnels qui vivent et travaillent avec cet animal.

Emergent de nouvelles interrogations du public et demandes de la clientèle propriétaire ou non de chevaux.

La formation permet d’analyser les pratiques et les discours en s’appuyant sur une approche pluridisciplinaire. Elle invite les professionnels à comprendre les évolutions de sensibilités pour valoriser leurs savoir-faire auprès de la clientèle, des institutionnels ainsi que des partenaires privés et publics.

Public cible

Les professionnels des métiers du cheval : Dirigeants de structures équestres, enseignants d’équitation, Formateurs de professionnels dans le secteur équestres, cavaliers, éleveurs, propriétaires de chevaux, etc.

Les cadres et élus décideurs politiques de la filière équine : institutions sportives, institut technique, maisons mères des sociétés de course, associations nationales de race, chambres d’agriculture, associations professionnelles, etc.

Les acteurs en activité et porteurs de projets liés au cheval : équipementiers, intervenants en médiation animale, amateurs éclairés, etc.

Établissements

Voie de formation

Formation professionnelle continue

Partager la fiche formation :

  • Accéder à notre page Facebook
  • Accéder à notre Twitter
  • Accéder à notre profil linkedin