Podcast

Découvrez un nouveau format pour découvrir l'ensemble des métiers qui font la diversité de la filière cheval et pourquoi pas susciter de nouvelles vocations. Au programme : dix interviews de professionnels qui nous feront part de leurs expériences au micro de Léa Torres et Loreleï De Lapointe qui, suite au succès de leur podcast "I Am An Equestrian" qui donne la parole à des personnalités inspirantes du monde sportif équestre, ont créé en 2020 leur agence Eclat Agency pour proposer leurs services dans la réalisation de podcasts.


Saison 4 : « Le cheval ? Des métiers ! »

Episode 6 : Le Bac professionnel Conduite et Gestion d’une Exploitation Agricole (CGEA)
Alicia, enseignante à la MFR de Vains, et Amandine, élève au sein de ce même établissement, nous présentent le Bac professionnel Conduite et Gestion d’une Exploitation Agricole (CGEA).
Une formation en trois ans qui offre un cursus progressif avec des matières générales mais aussi des matières professionnelles dépendant de la spécialité choisie par l’élève.
Trois années qui permettent aux jeunes de découvrir un maximum de structures et d’activités. Un bon moyen d’arborer l’ensemble du milieu agricole, équin ou d’autres productions et ainsi affiner son projet professionnel. Mais aussi d’appréhender le monde du travail et les responsabilités qu’il implique.
Pour en savoir plus sur ce que peut offrir cette formation, rejoignez Alicia et Amandine au micro d’Eclat Agency.

Episode 5 : Table ronde : En situation de travail, le bien-être équin et le bien-être humain sont-ils liés ?

Dans cet épisode, Charlène et ses invités font le point sur la relation entre l’Homme et le cheval au travail. Ces partenaires sont-ils liés au point de partager un bien-être commun ?
Afin d’obtenir une réponse à cette question, Sophie, Tanguy et Alice vous partagent leurs différentes études qui ont permis d’apporter un peu de lumière sur ce sujet complexe. Tout commence par la définition du travail et du bien-être de façon distincte avec l’interrogation d’une possible mise en place de règles universelles.
Est-ce possible de créer un lien inter-espèces dans des conditions de travail qui évoluent sans cesse et quel impact a le réel sur l’action entre l’Homme et le cheval ?
Ecoutez attentivement et vous pourrez alors observer ce lien se dessiner.

Episode 4 : Le métier de vétérinaire équin avec Muriel Hamon

Dans cet épisode, nous partons à la rencontre de Muriel Hamon, vétérinaire équin à la clinique de Méheudin.
Plongée dans un environnement familial médical et passionnée de chevaux, l’association de ses deux attachements était indéniable pour Muriel. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est orientée vers une école préparatoire pour ensuite poursuivre ses études en école vétérinaire après avoir obtenu son concours.
Animée par des missions variées, Muriel nous raconte son quotidien rythmé par les saisons en élevage, les profils mais aussi les pathologies de ses patients à quatre pattes. Un métier qui permet d’être en constante évolution grâce à un travail d’équipe, des possibilités infinies de formations continues permettant de se spécialiser et un objectif commun : la santé du cheval.

Vous avez à coeur de prendre soin de la santé des chevaux ? Muriel vous en dit plus avec passion au micro d’Eclat Agency.

Episode 3 : Le Certificat de Spécialisation éducation et travail du jeune équidé avec Alban Notteau, Djiby Diop et Capucine Kosc.

Dans cet épisode, découvrez le « Certificat de Spécialisation éducation et travail du jeune équidé » avec Alban Notteau, formateur, accompagné de Djiby et Capucine qui ont suivi la formation.
Tous les trois sont de véritables passionnés des jeunes chevaux qui s'investissent pleinement dans les étapes cruciales à l'apprentissage d'un cheval de sport.
Au micro d'Eclat Agency, ils nous présentent les objectifs de la formation, le déroulé des tests de sélection, le contenu varié des 11 mois à l'école, ses particularités et ses points forts ainsi que leurs projets de carrière et les perspectives d’emploi.
« Se perfectionner dans toutes les techniques d’éducation et de travail du jeune cheval, que ce soit à pieds ou à cheval grâce aux cours et en faisant beaucoup de tours en compétition nous permet de gagner en compétences » apprécient Djiby et Capucine qui poursuivent pour l’un par un DEJEPS afin de se spécialiser dans le coaching et pour l’autre sur une place au sein d’une écurie de valorisation.
Alban précise, lorsqu’on l’interroge sur les débouchés professionnels suite à ce certificat de spécialisation, que « l’éducation, la valorisation et le travail du jeune cheval ainsi que tous les cours dispensés pendant la formation avec l’aspect commercialisation, présentation en concours modèles et allures […] donnent aux stagiaires des possibilités variées d’insertion professionnelle dans les écuries en Normandie qui sont toujours demandeuses de bons bras droits ou de cavaliers maisons et de concours».

Vous êtes passionné par les jeunes chevaux, travailleur et êtes intéressé par le métier de cavalier jeunes chevaux ? Ecoutez Alban, Djiby et Capucine qui vous parlent de la formation dédiée et vous livrent leurs expériences au micro d’Eclat Agency.

Episode 2 : Le métier d’ingénieur R&D avec Laurie Briot.

Dans ce nouvel épisode, accompagnez-nous à la rencontre de Laurie Briot, ingénieure Recherche & Développement au sein de l’IFCE.
Passionnée par les animaux d’élevage, Laurie a effectué deux ans de classe préparatoire en biologie après le bac afin de préparer au mieux le concours d’agronomie/vétérinaire. Elle a ensuite intégré l’école d’ingénieur Agrosup Dijon où elle a alterné cours théoriques généraux et périodes de stage pendant 2 ans avant de se spécialiser en ingénierie de l’élevage en troisième année.
Le métier d’ingénieur recherche et développement nécessite de faire preuve d’autonomie et de rigueur, afin de satisfaire les besoins des protocoles de recherche, mais également d’esprit de synthèse afin de pouvoir présenter ses résultats. Laurie nous livre ainsi avec passion : « il faut toujours se poser des questions et vouloir y répondre en mettant en place des études et des mesures sur le terrain, il y aura toujours des sujets à explorer ! ».
Au quotidien, Laurie apprécie « de ne pas avoir de routine car je travaille sur des thématiques très variées, cela me permet d’apprendre de nouvelles choses tous les jours », mais également de pouvoir travailler en équipe avec des éleveurs, des entraîneurs, des collègues chercheurs venus de l’étranger ou de l’Institut National de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE).

Vous aussi êtes curieux, rigoureux et passionnés par la recherche ? Découvrez plus en détails le métier d’ingénieur R&D ! Ecoutez Laurie au micro d’Eclat Agency.

Episode 1 : Les Chroniques du Docteure Charlène : La fin de carrière professionnelle

Après une pause estivale, les Chroniques du Docteure Charlène, présentant les résultats de recherche de la thèse sur les carrières professionnelles, reprennent et lancent la 4ème saison des podcasts d’équi-ressources. Ce 9ème épisode aborde la question de la fin de carrière et des raisons d’interruption. Dans cette table ronde, Charlène est accompagnée de deux anciens professionnels ayant eu des parcours variés au sein d’écurie de sport, de courses et de l’élevage.
Tout au long de l’année 2023, les chroniques du Dr Charlène vous proposent des supports d’information autour des questions de l’adéquation formation-emploi et des carrières professionnelles.
Découvrez les histoires passionnantes des parcours professionnels de Pascal et Marine et les raisons expliquant leurs reconversions à la lumière des résultats de recherche de Charlène au micro d’Eclat Agency.

Saison 3 : « Le cheval ? Des métiers ! Made in Normandie »

Episode 10 : Le métier d’assistante d’élevage avec Léa Lebriez

Pour ce dixième épisode qui clôture la saison, nous avons été à la rencontre de Léa Lebriez, assistante d’élevage à l’Elevage Soledad.

Dès le lycée, Léa savait qu’elle souhaitait travailler aux côtés des chevaux et plus particulièrement des trotteurs. Elle a ainsi suivi un Bac Pro à l’école de Grosbois et a ensuite travaillé dans plusieurs écuries de course en ayant même la chance de courir pendant plusieurs années. La passion de l’élevage l’a ensuite rattrapée, « ce que j’aime c’est voir mes chevaux naître, grandir et évoluer » nous précise-t-elle. Au quotidien, Léa jongle ainsi entre ses deux casquettes de lad, lorsqu’elle entraîne les chevaux le matin, et d’assistante d’élevage en période de poulinage.
Léa l’avoue, ses journées sont bien remplies mais « même si on a l’air de faire tous les jours la même chose en fait nos journées ne se ressemblent jamais, il n’y a pas de routine avec les chevaux ! »
Exercer ces deux métiers constitue un avantage certain pour Léa. En effet, entraîner les juments lui permet de mieux les connaître, d’en apprendre plus sur leurs allures et leur tempérament afin de déterminer quel étalon conviendra le mieux pour le croisement. Léa nous livre également son conseil : « il vaut mieux viser la qualité que la quantité dans l’élevage ».

Voir naître et grandir les chevaux est votre rêve ? Le métier d’assistante d’élevage devrait retenir votre attention ! Ecoutez Léa vous en dire plus sur son quotidien rythmé au micro d’Eclat Agency.

Épisode 9 : Le métier de sellier-harnacheur avec Charlotte Cauchie.

Pour ce neuvième épisode, nous avons été à la rencontre de Charlotte Cauchie, sellier-Harnacheur chez Hermès.
Issue de l’hôtellerie de luxe, la crise sanitaire du Covid-19 a été un élément déclencheur pour Charlotte qui envisageait déjà une reconversion. Pratiquant l’équitation depuis plusieurs années et ayant un attrait pour le travail manuel, elle s’est inscrite aux tests d’entrée pour le CAP de Sellier-Harnacheur au Haras du Pin.
Après un an de formation et avoir effectué plusieurs stages, notre sellière a été recrutée, suite à des tests de sélection très stricts, chez Hermès.
Métier d'artisanat avant tout, il ne nécessite pas d'être cavalier ou passionné d'équitation mais surtout d'être curieux, courageux et d'avoir l'esprit d'équipe, "il faut être persévérant et habile de ses mains, très minutieux et avoir un attrait esthétique, les éléments de sellerie doivent être jolis et solides".
Le métier de sellier-harnacheur recrute et offre la possibilité de se mettre à son compte ou d'être employé dans des petites entreprises ou de plus importantes comme Hermès.
Aucune journée ne se ressemble lorsque, comme Charlotte, « l’artisan fait son produit de A à Z ». La remise en question est cependant courante afin de toujours améliorer sa technique et la qualité de son travail, l'objectif étant d'avoir des produits plus beaux réalisés de plus en plus vite, comme l'exige tout métier de production.
Vous avez un attrait pour le travail manuel ? Le parcours de Charlotte vous intéressera sans aucun doute ! Retrouvez son témoignage au micro d’Eclat Agency et plongez dans l'univers de ce métier mêlant savoir-faire et goût des belles choses.

Épisode 8 :

Pour ce huitième épisode, nous sommes allés à la rencontre d’Elisa Laville, cavalière de spectacle en Normandie.
D’abord cavalière de saut d’obstacle, Elisa a rencontré le monde du spectacle équestre par hasard. C’est à l’âge de 18 ans qu’elle s’est véritablement lancée : elle a participé, sans trop d'espoir, au concours Equistar à Paris. « Quand j’ai démarré à Equistar, j’étais à fond dans la compétition de saut d’obstacle donc je ne voyais que par les grands cavaliers de saut, je ne connaissais pas du tout les artistes équestres. ». Elle a finalement remporté le concours et la médiatisation de sa performance lui a permis de se lancer pleinement dans cette activité.
Derrière cette artiste, se cache également une cavalière et monitrice passionnée : « Je trouve ça très intéressant de transmettre, que ça soit aux adultes comme aux enfants parce que j’apprends énormément. ». Cette diversification d’activité lui permet de pouvoir vivre pleinement de sa passion, de partager son expérience et son savoir-faire au contact des chevaux.
Ses journées sont très rythmées entre l’entraînement de ses 17 chevaux, qu'ils soient à elle ou bien lui soient confiés, sans compter les jours où elle enseigne lors de stages ou encore, durant la saison estivale qui s’articule autour des week-ends de spectacle, « C’est toujours différent. Mes journées ne sont pas monotones, je ne m’ennuie jamais dans mon travail. » nous confie-t-elle.
Le parcours passionnant d’Elisa vous intrigue ? Nous sommes persuadés que le témoignage de celle-ci au micro d'Eclat Agency vous plongera durant quelques minutes dans son quotidien trépident !

Épisode 7 :

Pour ce septième épisode, nous avons choisi de nous intéresser au métier de lad-jockey/lad-driver afin d’en apprendre plus sur ce métier des courses de trot avec Gaétan Ligeron, driver et entraîneur de trotteurs nouvelle génération.
Pour exercer son métier, Gaétan a suivi le parcours classique : il est ainsi entré à l’AFASEC – Ecole des courses hippiques de Graignes dès la 4ème, puis a passé son CAP et a poursuivi avec deux années de BEP en alternance qui lui ont permis de compléter sa formation avec des expériences auprès des professionnels.
Véritable passionné de chevaux ayant toujours eu pour ambition de s’installer à son compte, il a sauté le pas en 2008 à l’aube de ses 30 ans, « c’était plus facile avant que maintenant, mais pour moi il vaut mieux avoir un petit chez soi qu’un grand chez les autres ».
Passion et travail sont les maîtres mots de ce jeune driver déterminé qui apprécie de ne jamais s'ennuyer au quotidien.
Dans cet épisode, Gaétan lève donc le voile sur son quotidien de jockey et d'entraîneur aux journées bien remplies.
Tous les jours, il est le premier auprès des chevaux le matin pour les nourrir. Accompagné de deux salariés, tous s’affairent pour mettre les chevaux au marcheur puis faire les box pour qu’à 7h30 le 1er lot parte à la piste.
Cependant lorsqu’on lui demande les avantages de son métier, sa réponse fuse « le cheval c’est une passion, normalement un passionné cela ne lui coûte pas de se lever le matin et s’occuper d’un cheval. Ce n’est pas une voiture, on a pas trop de weekends mais on a la récompense de driver les chevaux, d’aller en courses ! ».
Le métier de lad-driver vous intrigue ? Nul doute sur le fait que Gaétan saura vous faire découvrir son quotidien de persévérance et de respect des chevaux au micro d’Eclat Agency.

Épisode 6 :

Pour ce sixième épisode, nous sommes allés rencontrer une personne exerçant un des métiers de l’ombre et pourtant fondamental de notre filière : Mégane Bourlier est palefrenière-soigneuse.
Passionnée des chevaux, Mégane a suivi la formation classique pour exercer ce métier et obtenu un CAP palefrenier-soigneur, puis a passé un BAC pro Conduite et gestion d’une entreprise équestre (CGEH).
Durant ses années de formation, elle était en apprentissage afin de pouvoir apprendre sur le terrain, Mégane souligne en effet que « la pratique s’apprend en stage et permet d’échanger avec les professionnels pour toujours se perfectionner ».
Après avoir passé plusieurs années dans une écurie d’entraînement de chevaux de course de galop, les avoir souvent accompagnés en déplacement, Mégane a choisi d’aller exercer son métier de palefrenier-soigneur au sein du Haras d’Aspel élevant des pur-sang anglais.
Son plaisir au quotidien ? « Etre dehors avec les chevaux, les voir naître, chaque poulinage est toujours un émerveillement, puis évoluer jusqu’à partir aux ventes ou à l’entraînement ».
Mégane partage avec nous dans cet épisode sa passion pour son métier : « c’est un beau métier où l’on apprend et s’améliore tous les jours », il faut cependant « être autonome, énergique et ne pas hésiter à poser des questions ».
La passion du cheval vous anime et vous vous demandez en quoi consiste le métier de palefrenier-soigneur au quotidien ? Ecoutez Mégane vous en dire plus au micro d’Eclat Agency

Épisode 5 :

Pour ce cinquième épisode, nous sommes allés au cœur de la Suisse Normande rencontrer Laury Greusard, guide équestre.
Passionné de randonnée depuis sa jeunesse, c’est ce qui l’a motivé et l’a poussé à choisir de rentrer en BPJEPS tourisme équestre, il nous explique en effet « ce qui est génial c’est la diversité, des temps dans le manège mais surtout en extérieur ».Laury apprécie aussi de rencontrer des personnes d’horizons différents. Depuis quelques années, il a pu constater un engouement autour du retour à la nature, une volonté des cavaliers qu’il rencontre d'être au grand air avec les chevaux. Laury partage avec nous dans cet épisode les particularités de ce métier qui l’anime au quotidien : « on a beau connaître les itinéraires, on redécouvre chaque mois de nouveaux éléments, de nouvelles vues. Le moment magique, c’est le soir lors de l’arrivée à l’étape, la soirée autour du feu de camp avec les chevaux à côté ». Vous avez toujours rêvé de randonner mais vous ne pensez pas être assez bon cavalier ?
Selon Laury, il est bien plus important d’avoir de l’endurance que d’être bon cavalier pour goûter aux plaisirs de la randonnée !
Si vous souhaitez en savoir plus sur le métier de guide équestre qui permet d’allier passion du cheval et de la nature, écoutez Laury au micro d’Eclat Agency.

Épisode 4 :

Pour ce quatrième épisode, nous sommes allées à la rencontre de Julie Notteau, coach de Concours de saut d'obstacles dans l’Orne, non loin du Haras national du Pin.
Même si elle a su très vite qu’elle souhaitait travailler dans les chevaux, Julie a suivi une formation générale avec un bac puis un BTS en comptabilité – gestion et a également obtenu un diplôme agricole, le BP Responsable d’Entreprise Agricole.
Elle se félicite maintenant de ce choix ; les connaissances acquises lui étant utiles quotidiennement pour gérer la partie administrative de l’écurie qu’elle tient avec son mari, Alban Notteau.
Professionnelle à la double casquette de coach et de cavalière, Julie aime mettre à profit l’expérience qu’elle acquiert avec les jeunes chevaux qu’elle a au travail pour pouvoir faire progresser ses élèves.
Lorsqu’on lui demande de nous en dire plus sur son métier, Julie répond « c’est un métier passionnant, j’aime voir évoluer les couples cheval/cavalier, m’adapter à chaque élève et créer un climat de confiance pour que ceux-ci puisse faire travailler leur cheval dans le relâchement ».
Son secret pour rester motivée ? « Il faut aimer ce que l’on fait, les gens le ressentent et on arrive à obtenir le meilleur du cavalier. Il faut aussi beaucoup de rigueur et d’exigence et ne pas entrer en formation pour monter à cheval, ce n’est pas la majeure partie de notre activité ».
Pour tout savoir sur le métier de coach de Julie, écoutez-le au merci d'Eclat Agency!

Épisode 3 :

Pour ce troisième épisode, nous sommes allés rencontrer Charles Cuiller, entraîneur de trotteurs dans le Calvados.
Passionné par les sensations procurées par la vitesse et les chevaux, Charles a trouvé le métier idéal pour associer ces deux éléments et n’a « jamais réellement l’impression d’aller travailler mais plutôt d’assouvir sa passion ».
Au cours de cet entretien, il nous explique comment il en est venu à s’installer en tant qu’entraîneur à l’âge de 25 ans, une fois ses 50 courses gagnées et sa licence d’entraîneur obtenue.
A notre micro, Charles nous fait part de son quotidien rythmé par les chevaux, les soins, les entraînements et bien sûr les courses, ne se déplaçant que sur les hippodromes à maximum 3h de route afin de ne pas fatiguer les chevaux.
Le métier d’entraîneur de trotteurs exige plusieurs qualités complémentaires afin de pouvoir faire face aux différents aspects du métier. Charles explique ainsi qu’il est primordial d’être « rigoureux et travailleur mais aussi d’avoir de bonnes capacités relationnelles afin de créer une relation de confiance avec les propriétaires qui confient leurs chevaux ».
Pour tout savoir sur le métier d’entraîneur de trotteurs de Charles, écoutez-le au merci d'Eclat Agency!

Épisode 2 :

Pour ce second épisode, nous sommes allés rencontrer Clémence Pottier, assistante vétérinaire à la clinique vétérinaire équine de Méheudin.
Passionnée par les soins aux animaux et les chevaux depuis son enfance, Clémence a trouvé le métier parfait pour allier ces deux aspects dans son travail.
Au cours de cet entretien, elle nous détaille son parcours de formation afin de devenir assistante vétérinaire. Après une première expérience en clinique vétérinaire de ville, elle a saisi l'opportunité de travailler au sein d'une des plus grosses clinique équine de France possédant un plateau technique impressionnant. Scanner, tapis, plusieurs blocs opératoires, box d'isolement ou aménagés pour les juments suitées, la clinique de Méheudin est équipée pour diagnostiquer et soigner toutes les pathologies équines.

Au cours de notre rencontre, Clémence nous dévoile la variété des tâches des assistantes vétérinaires, réel soutien du vétérinaire dans son travail : de l'aspect administratif avec la prise des rendez-vous en passant par la préparation du planning des consultations et du matériel nécessaire aux vétérinaires jusqu'à l'organisation des opérations au sein du bloc opératoire (mise en place des équipements du bloc, de la table de chirurgie, coucher le cheval, désinfection de la zone opérée, réveil du cheval...)...
Les missions de l'ASV sont donc variées et "certaines qualités sont nécessaires telles que le sang-froid, le sens des priorités, l'autonomie et la rigueur" comme nous l'expose Clémence.

Pour tout savoir sur le métier d'assistante vétérinaire qu'exerce Clémence, écoutez-la au merci d'Eclat Agency!

Épisode 1 :

Notre podcast revient pour une troisième saison au cours de laquelle nous allons continuer le tour d'horizon des professionnels normands afin de vous faire découvrir toujours plus de métiers !
Pour le premier épisode, nous sommes allés rencontrer Benoît Farain, cocher-meneur depuis 22 ans.
Passionné d'histoire, il a mêlé cette passion à celle du cheval du trait et a commencé par proposer avec les villes de Rouen et de Verneuil des promenades historiques en calèche avec des guides conférenciers.
Depuis 5 ans maintenant, Benoît travaille également pour un hôtel 5 étoiles à Honfleur. Ses chevaux y bénéficient d'un hébergement haut de gamme : box de 25m2 et paddock en herbe pour se détendre entre les promenades, conditions indispensables pour Benoît, amoureux des cheveux et soucieux de leur bien être.

Au micro d'Eclat agency, ce passionné témoigne de son quotidien et de sa vision du métier de cocher-meneur. A la question, quels sont les avantages et inconvénients de son métier, Benoît répond du tac au tac : "c'est un métier passion que l'on a envie de faire tous les jours ! J'aime rencontrer des personnes différentes, de cultures diverses et partager un moment avec les chevaux, je ne vais pas dire que je vais mourir sur ma calèche mais presque !". Tout est dit !

Pour tout savoir sur le métier de cocher-meneur en ville tel que le pratique Benoît, écoutez-le au micro d'Eclat Agency.

Saison 2 : « Le cheval ? Des métiers ! Made in Normandie »

Épisode 10 :

Pour cette rentrée, nous vous proposons d'écouter Cassandre Florens, professionnelle ayant la double casquette de technicien dentaire équin mais également de maréchale-ferrant ! Cassandre jongle quotidiennement entre ces deux métiers passions et a accepté de répondre à nos questions portant sur son métier de dentiste équin.
Métier du soin en développement nécessaire pour garantir la bonne santé des équidés, il n'est pourtant pas encore un réflexe pour tous les propriétaires d'équidés de faire appel au technicien dentaire.
Cassandre relève en effet que le rythme de parage ou de ferrure des chevaux est bien ancré dans les mentalités contrairement au soin de dentisterie qui sera souvent prodigué lorsqu'un problème masticatoire ou d'alimentation surviendra.
Ce qu'elle préfère? Le sentiment gratifiant d'apporter un soin de confort immédiat aux chevaux !
Pour tout savoir sur le métier de technicien dentaire équin en pleine expansion, écoutez Cassandre au micro d'Eclat Agency.

Épisode 9 :

C’est au tour de Sylvie Mouilleseaux de se prêter à l’exercice du podcast pour nous parler de son parcours équestre, depuis ses débuts comme cavalière dans un centre équestre jusqu’à son poste de directrice générale et responsable de formation au Village équestre de Conches. Cet épisode est l’occasion de revenir sur sa passion de l’enseignement qui l'a motivée tout au long de sa carrière. A la questionquel conseil pourriez-vous prodiguer aux jeunes qui souhaitent faire ce métier, Sylvie Mouilleseaux répond : « Avoir envie. Je crois que ce métier-là, il peut sembler vraiment difficile de par cette disponibilité qu'il faut avoir vis-à-vis des chevaux mais aussi vis-à-vis des gens. Si on est généreux et bienveillant, envers les autres mais aussi envers les chevaux, je pense qu'aujourd'hui il y a vraiment une place pour ces jeunes-là. »
Toujours au rendez-vous de ce podcast, Céline, conseillère emploi-formation d'équi-ressources complétera les propos de notre invitée.
Nous remercions très vivement Sylvie pour le temps qu'elle nous a accordé et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 8 :

Dans ce nouvel épisode, nous partons à la rencontre de Franck Tabac, maréchal ferrant en Normandie, chez lui, dans la ferme équestre qui appartenait à ses parents là où est née cette vocation qui nous amène à échanger aujourd'hui. Franck est un professionnel à double casquette : en parallèle de son entreprise de maréchalerie, il transmet également ses connaissances acquises au cours de ses 35 ans de carrière aux apprentis inscrits en CAP à l'école de St Hilaire. Au micro d'Eclat Agency, il retrace son parcours, nous expose les évolutions que ce métier millénaire a connu ces vingt dernières années afin d'aller vers plus de compréhension du cheval, de son comportement mais aussi de sa biomécanique.
Toujours au rendez-vous de ce podcast, Céline, conseillère emploi-formation d'équi-ressources complétera les propos de notre invité.
Nous remercions très vivement Franck pour le temps qu'il nous a accordé et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 7 :

Pour ce nouvel épisode, rendez-vous sur le site du Pôle International du cheval de Deauville, un haut lieu de compétition et de formation, avec l’une de ses protagonistes : Justine Fleury. Au sein d’une équipe de passionnés, Justine est en charge de la gestion et de l’administratif, mais vous allez le découvrir c’est une véritable « touche à tout » avec deux maîtres mots : rigueur et organisation ! De son parcours à son quotidien en passant par les avantages et les inconvénients de ce métier, Justine s’est confié au micro d’Eclat Agency et nous livre un aperçu très complet de ce qu’est cette profession qui requière une grande polyvalence.
Toujours au rendez-vous de ce podcast, Céline, conseillère emploi-formation d’équi-ressources complétera les propos de notre invité.

Épisode 6 :

Le métier de cavalier, essentiel dans le processus de valorisation des chevaux de sport, revêt de multiples réalités : il est possible d’être cavalier maison, cavalier jeune cheval ou encore cavalier de compétition. Nous sommes chanceux.ses : Camille Perrin, notre témoin pour ce métier, connaît toutes ces facettes et, au micro d’Eclat Agency, nous présente son parcours, de cavalière salariée à gérante de sa propre structure de valorisation ! Camille Perrin nous livre sa vision très complète du métier de cavalier sans tabou : l’insertion professionnelle, l’aspect passionnant mais aussi les difficultés liées à ce métier, les formations envisageables ... Ses propos seront complétés par ceux de Céline Saillet, conseillère emploi-orientation !
Nous remercions très vivement Camille de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Épisode 5 :

Pour ce cinquième épisode, rendez-vous sur le site unique du campus AFASEC de Graignes dans la Manche (50) avec l’un de ses acteurs bien connu du monde du trot, son directeur : Pascal Launey. Pascal Launey pilote de main de maître cet organisme de formation depuis des années et nous dévoile les coulisses d’un métier de transmission, essentiel dans les étapes d’apprentissage de nos futurs professionnels : le formateur. Du parcours conseillé à son quotidien en passant par les avantages et les inconvénients de ce métier, Pascal s’est confié au micro d’Eclat Agency et nous livre un aperçu très complet de ce qu’est le métier de formateur. Toujours au rendez-vous de ce podcast, Céline, conseillère emploi-formation d’équi-ressources complétera les propos de notre invité.
Nous remercions très vivement Pascal Launey de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Épisode 4 :

Le métier de cavalier débourrage-pré-entraînement, en plein essor mais assez confidentiel, mérite toute notre reconnaissance tant sa place dans la préparation du cheval de courses est importante. Au cœur du Pays d’Auge dans le Calvados, Diane Lybeck, experte sur le sujet et toujours passionnante, s’est confiée au micro d’Eclat Agency sur la réalité de ce métier dont les offres d’emploi se multiplient sur notre plate-forme et peinent à trouver candidat. Pas de langue de bois, tout est évoqué : la non reconnaissance de ce métier par les maisons mères, le manque de formation, les difficultés de recrutement mais aussi et surtout tout ce qui constitue l’aspect passionnant de cette profession en devenir.
NB : Depuis 2021, la MFR de Vains (50) propose une formation qualifiante et certifiante de cavalier de pré-entraînement option débourrage.
Nous remercions très vivement Diane Lybeck de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Épisode 3 :

Une fois n’est pas coutume, pour découvrir le métier de courtier, profession particulièrement confidentielle, Eclat Agency a échangé non pas avec une mais deux personnes, deux associées, une française installée en Normandie Alizé Jeandon et une américaine Katherine MCHaon qui travaillent ensemble de façon parfaitement complémentaire. Comme le dit Alizé, on imagine souvent le marchand de chevaux ou le courtier comme un homme d’un âge mur, imposant sur le bord de piste et toujours au téléphone. La réalité est bien autre pour nos deux discrètes professionnelles dont l’objectif est de trouver « la perle rare » pour leurs clients français et internationaux. Dans cet épisode, elles nous parlent de leurs parcours, de leurs quotidiens, de leurs convictions et leurs « leitmotiv » et nous dévoilent les coulisses de la vente de chevaux de sport, avec une passion tout particulière pour les chevaux français. Enfin, Céline Saillet, conseillère emploi-orientation d’équi-ressources prendra la parole pour présenter les informations essentielles sur ce métier de niche.
Nous remercions très vivement Alizé et Katherine de leur disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources, plus particulièrement la Région Normandie, à l’initiative de cette deuxième saison de podcast.

Épisode 2 :

Connaissez-vous le métier émergent qu’est le/la masseur/masseuse équin ? Ce professionnel, au service du bien-être du cheval, a en charge la préparation et la récupération sportive de nos chevaux en contribuant à leur confort musculaire et articulaire. Notre prochaine invitée n’a pas un parcours classique mais il était impossible de trouver plus passionnée sur le sujet qu’Elodie Ibsaine. Installée en Normandie à son compte, elle prend soin des plus grands champions de grandes écuries internationales mais a aussi créé sa gamme de produits dédiée au bien-être du cheval. Au micro d’Eclat Agency, Elodie nous consacre du temps précieux pour présenter ce métier et se livre son parcours professionnel, ses conseils et le quotidien de cette profession en plein essor qui tend à se structurer au fil des années. Céline Saillet, conseillère emploi-orientation chez équi-ressources, proposera également quelques conseils pratiques aux personnes désireuses de se former à ce métier en plein essor.
Nous remercions très vivement Elodie de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources, plus particulièrement la Région Normandie, à l’initiative de cette deuxième saison de podcast.

Épisode 1 :

Pour le lancement de cette deuxième saison qui met à l’honneur les professionnels normands, Eclat Agency tend le micro à la passionnée et passionnante Charlène Guillemyn, chargée de communication du Groupe France Elevage (GFE) dont le siège est à Falaise (14). Forte de ses expériences variées, Charlène s’est livrée avec générosité sur son parcours, son quotidien, sa vision du marché de l’emploi et de ce métier en plein essor qui nécessite en plus d’un fort investissement, de nombreuses compétences … Plus encore, Charlène fait part de ses préconisations à celui ou celle qui souhaiterait devenir chargé.e de communication ! Le tout complété par les bons conseils de Céline, conseillère emploi-formation d’équi-ressources !
Nous remercions très vivement Charlène de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Saison 1 : « Le cheval ? Des métiers ! »

Épisode 10 :

La filière cheval offre de nombreuses opportunités professionnelles sur le terrain, en lien direct avec le cheval, mais les carrières professionnelles « connexes » au service de la filière sont tout aussi diversifiées. Dans ce secteur, pas de doute, ça recrute ! Le métier de commercial arrive en tête de nos recrutements avec plus d’une centaine d’offres par an à pourvoir ! Pour nous parler de cette profession qui requiert une forte connaissance de la filière, accessible par la formation ou en reconversion, Eclat Agency donne la parole à Arthur Ferry, commercial expérimenté en sellerie bien connue Forestier. Arthur évoque son parcours, son quotidien et plus encore sa vision du métier. Enfin, une conseillère emploi-formation d’équi-ressources prendra la parole pour présenter les informations essentielles sur ce métier qui recrute.
Nous remercions très vivement Arthur de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Épisode 9 :

Pour ce neuvième épisode, nous allons à la rencontre de l’univers des courses et plus particulièrement des écuries d’entraînement grâce Ophélie Diennet, cavalière d’entraînement salariée, passionnée et enthousiaste. Elle nous présente au micro d’Eclat Agency son parcours à l’AFASEC, école des courses hippique unique en France, son quotidien rythmé, sa vision du métier, les avantages et les inconvénients et son regard sur marché de l’emploi. Pas de doute, c’est un métier qui recrute, accessible à tout cavalier aguerri ! Enfin, Céline, conseillère emploi-formation d’équi-ressources complétera les propos de notre invité.
Nous remercions très vivement Ophélie Diennet de sa disponibilité et l’ensemble des partenaires d’équi-ressources.

Épisode 8 :

Pour ce huitième épisode, toujours au micro d'Eclat Agency, c'est le métier phare de la filière cheval qui est à l'honneur : le cavalier. Cette profession revêt plusieurs réalités : on peut être cavalier soigneur et se consacrer au travail des chevaux dans la structure, cavalier de compétition et valoriser sa cavalerie sur les terrains de concours nationaux et/ou internationaux ou encore cavalier de spectacle. Dans cet épisode, c'est un retour aux origines car le choix est porté sur le métier de cavalier de jeunes chevaux avec Xavier Gounon, cavalier salarié à l'Elevage du Banney et depuis peu à l'Elevage de Talma. Après une formation cavalier préparateur de jeunes chevaux, Xavier s'est dédié à la formation et à la valorisation des jeunes chevaux. Sans tabou et avec passion, il nous présente son parcours, son quotidien et sa vision sur ce métier. Très bonne écoute !

Épisode 7 :

Le métier de groom, indispensable à la performance du couple cheval-cavalier, revêt de nombreuses de réalités et s’exerce sous différents statuts. Cette épisode fait donc une exception : ce ne sera pas un professionnel mais deux professionnels qui témoignent au micro de l’équipe d’Eclat Agency. Geoffray Podsiedlik, agent à l’IFCE, est groom pour la discipline du para-dressage. Quant à elle, Charline, groom freelance, œuvre pour la discipline du complet. Leurs parcours et leurs quotidiens diffèrent mais ils sont unanimes : c’est un métier de passion qui nécessite d’avoir « la bougeotte », de la rigueur et un grand investissement !
Nous remercions très vivement Carole de sa disponibilité et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 6 :

Connaissez-vous le métier ostéopathe animalier ? Ce professionnel capable de prévenir ou traiter des troubles fonctionnels chez les animaux en libérant les régions bloquées ou en tension afin de les aider à retrouver toutes leurs facultés. Isabelle Burgaud, vétérinaire/ostéopathe à l'Institut français du cheval et de l'équitation et plus particulièrement sur le site de Saumur nous consacre du temps précieux pour présenter ce métier, sa formation, nous présente dans ce podcast son parcours professionnel, ses conseils et le quotidien de cette profession en plein essor qui tend à se structurer au fil des années.
Nous remercions très vivement Isabelle de sa disponibilité et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 5 :

Il existe diverses réalités professionnelles autour des métiers de la médiation avec et par le cheval. C'est aujourd'hui le métier d'équicien qui est à l'honneur avec le témoignage de Carole Gau, passionnée et passionnante. De son métier à son quotidien en passant par sa formation et l'insertion professionnelle, Carole Gau nous livre un regard pertinent sur cette activité de niche dont l'enjeu est bien l'accompagnement des personnes en situation de fragilité ou de handicap grâce et à travers le cheval pour une meilleure compréhension de soi, de ce qui l'entoure et aussi de l'équidé.
Nous remercions très vivement Carole de sa disponibilité et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 4 :

Le métier d'inséminateur, essentiel à notre filière mais assez confidentiel, revêt de multiples réalités. Sébastien Neyrat, gérant de Beligneux le Haras, expert en la matière, connaît mieux que quiconque les métiers en lien avec la conduite d'élevage et de la reproduction : inséminateur, étalonnier, veilleur de nuit, soigneur.... Au micro des créatrices d'Eclat Agency, Sébastien nous livre sa vision très complète et passionnante du métier d'inséminateur et plus largement des professions en lien avec l'élevage. Pas de tabou, tout y est évoqué : l'insertion professionnelle et la saisonnalité de ce métier, la formation très spécifique de la "jumenterie de l'IFCE au Pin au haras", les avantages et désavantages de cette profession...
Nous remercions très vivement Sébastien de sa disponibilité et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 3 :

Pour ce troisième épisode, c'est Caroline Godin, une invitée de choix qui se prête au jeu de l'interview sur le métier d'intervenante en équitation éthologique. Caroline a plusieurs cordes à son arc : elle est cavalière bien sûr, responsable d'écurie aussi mais surtout enseignante en équitation éthologique au Haras de la Cense. Nous ne pouvions rêver mieux que le parcours passionnant de Caroline pour vous présenter ce métier. Au programme de cette interview : ses formations et expériences professionnels, son quotidien, ses convictions, ses conseils, le tout complété par les bons conseils de Céline, conseillère emploi-formation d'équiressources.
Nous remercions très vivement Caroline de sa disponibilité et l'ensemble des partenaires d'équi-ressources.

Épisode 2 :

Pour ce deuxième épisode, rendez-vous sur le site du centre équestre de Mâcon-Chaintré avec l'un de ses acteurs phares : Sébastien Dauvergne. Sébastien est en charge de l'événementiel sportif et nous dévoile les coulisses d'un métier qui requiert tout son investissement. De son parcours à son quotidien en passant par les avantages et les inconvénients de ce métier, Sébastien s'est confié au micro d'Eclat Agency et nous livre un aperçu très complet de ce qu'est le métier de chargé d'événementiel. Toujours au rendez-vous de ce podcast, Céline, conseillère emploi-formation d'équi-ressources complétera les propos de notre invité.

Épisode 1 :

Pour ce tout premier épisode, nous partons à la rencontre de Marie Dumas, enseignante d'équitation, un des métier phare de cette filière. Dans cet épisode, Marie se confie sans tabou sur le métier et son quotidien d'enseignante. Elle revient sur sa formation, son parcours et ses objectifs avec passion. Lors de ces échanges, elle évoque aussi les contraintes du métier tout comme ses avantages et apporte ses conseils à celles et ceux qui souhaiteraient suivre la même voie qu'elle. Enfin, une conseillère emploi-formation d'équi-ressources prendra la parole pour présenter les informations essentielles sur ce métier qui recrute.