Métiers : Guide équestre

Missions

  • Organiser et encadrer durant un ou plusieurs jours des activités d’équitation d’extérieur ou des randonnées équestres (matériel, hébergement des cavaliers et de leurs montures, chemins à emprunter, etc.).
  • Vérifier et régler le matériel.
  • Gérer et assurer les soins de la cavalerie.
  • Connaître les spécificités touristiques ou culturelles des itinéraires proposés.

Compétences et qualités requises

  • Connaissance des chevaux, des publics et des milieux traversés.
  • Compétences d’animation, relationnelles et de gestion de groupe.
  • Autonomie, capacité d’écoute, adaptation et prise d’initiative.
  • Solide sens de l’orientation.
  • Maîtrise d’une langue étrangère.

Domaine(s) d'activité

Sport / Loisir

Convention collective

Convention collective nationale concernant le personnel des centres équestres du 11 juillet 1975

Évolution de poste

Le guide peut devenir enseignant d’équitation ou encore s’installer en tant qu’exploitant agricole diversifié avec des prestations d’hébergement et de restauration.

Formation(s)

Tendance de l'emploi

Perspective d'embauche  : 102 offres ont été diffusées sur équi-ressources en 2018. Métier qui recrute essentiellement en saison.

Salaire  : 1510,63€ brut mensuels selon convention collective

Je suis fait pour ce métier si je suis

  • Autonome
  • Attiré(e) par la nature et les grands espaces
  • A l'aise avec le public
  • Curieux(se) et connaisseur(se) d'histoire

Retrouver notre quiz pour connaître le métier qui vous correspond


Découvrez la fiche Equipédia

Sylvestre Coussegal

Ma profession est une activité exclusivement saisonnière. Je complète avec des activités de formateur dans le transport routier et j’exerce également en tant que formateur d’agent de sécurité. J’interviens en tant que consultant et formateur préventionniste. En ce qui concerne le tourisme équestre, je me rends disponible en saison autant en France qu’à l’étranger. J’aime varier mon travail, alors je propose aussi des Safaris au Kenya ou des « moonlight treck » de 22h à minuit les soirs de pleine lune à cheval. Tous les parcours sont différents mais la voie royale est de préparer les diplômes d’Accompagnateur de Tourisme Équestre ou du BPJEPS. Il est important de préciser qu’il est difficile de vivre exclusivement de ce métier (hors installation). Il est donc conseillé de compléter cette activité avec une autre hors saison.

Le mot du conseiller

Le guide équestre est un professionnel accompli ! Il doit faire preuve de polyvalence pour intervenir en cas de déferrure par exemple ou encore de problème logistique. Il est tenu d’assurer une prestation réussie en terme d’animation et parfois de sensibilisation à la faune et la flore, au patrimoine culturel et touristique des lieux empruntés. Ce métier peut faire rêver, mais il implique de grandes responsabilités pour gérer un groupe et des chevaux avec tous les risques que cela comprend (circulation, météo, accessibilité…). S’ajoute à cela une saisonnalité forte qui peut rendre le métier précaire.

Partager la fiche métier :