Métiers : Lad driver - lad jockey

Missions

  • Dresser et entraîner monté et /ou atteler quotidiennement les chevaux de course de trot sous la responsabilité d'un entraîneur.
  • Assurer l'entretien des litières, les soins, le pansage des chevaux de courses dont il à la responsabilité.
  • Accompagner et/ou transporter éventuellement les chevaux aux courses.

Compétences et qualités requises

  • Endurance, sang froid et savoir atteler.
  • Polyvalence (au trot les tâches peuvent être variées au vu de la pluriactivité des structures : élevage, débourrage, entraînement, etc.).
  • Capacité d’analyse et de réaction, ainsi qu’une bonne connaissance de l’animal sont indispensables pour exploiter pleinement le potentiel des chevaux de course.
  • Possibilité de courir pour certains.

Domaine(s) d'activité

Trot (entraînement)

Convention collective

Convention collective nationale de travail concernant les établissements d'entraînement de chevaux de courses au trot ( 9 janvier 1979).

Évolution de poste

Le lad driver / lad jockey peut évoluer vers les métiers de premier garçon, jockey (sous conditions de poids et de résultats), assistant entraîneur et entraîneur.

Formation(s)

Tendance de l'emploi

142 offres d'emploi diffusées en moyenne par an depuis 2017.

Rémunération : Entre 1584€ et 1838 € euros brut mensuel selon conventions collectives qui se rapportent à l’entraînement de chevaux de courses au trot.

Les cavaliers d'entraînement perçoivent également la prime d'écurie (1  %   des gains distribué au personnel d'écurie) ainsi que les pourcentages

Je suis fait pour ce métier si je suis

  • Polyvalent(e)
  • De sang froid
  • Disponible

Retrouver notre quiz pour connaître le métier qui vous correspond

Vidéo métier


Conférence métier "Lad driver" avec Mickael MOURO, Salon du Cheval Paris 2019

Témoignage de Corentin Delbecq

J’ai découvert ce métier grâce à mon stage de découverte en 3ème. Suite à ça, je suis allé à l’AFASEC de Mont-de-Marsan pour obtenir mon CAP agricole lad cavalier d’entraînement puis j’ai obtenu mon Bac pro conduite et gestion d’une entreprise hippique à Grosbois. Depuis, j’ai été salarié dans différentes écuries, dans différentes régions de France. Je suis chez mon employeur depuis un an et demi environ. J’ai eu mon emploi directement à la suite à mon Bac, c’est une filière qui recrute beaucoup. Nous arrivons aux écuries à 7h, nous nous occupons des chevaux et la matinée est réservée à l’entraînement. Les après-midi sont consacrées à l’entretien des écuries et les soins post-travail. Je cours en courses environ 2 à 3 fois par semaine, selon les saisons. Pour exercer ce métier, la passion est nécessaire. Il faut être conscient de la charge de travail que cela représente mais nous avons aussi beaucoup de récompenses. La ténacité et la rigueur sont importantes également.

 

En savoir plus :

Interview complète de Thomas Dudit

Le mot du conseiller

Le lad driver / jockey contribue très largement à amener un cheval au top de ses capacités physiques et mentales lors d’une échéance. C’est avec abnégation que le lad suit, entraîne et soigne ses protégés. Le métier requiert des compétences très variées. En effet, d’autres missions telles que l’entretien de la structure, les soins aux chevaux d’élevage, les transports, le débourrage ou même l’entretien des pistes peuvent lui être confiées en fonction des structures, bien souvent pluriactives dans le trot (élevage, débourrage, entraînement, etc). Tous n’ambitionnent pas de courir mais certains en ont l’opportunité.

Découvrez la fiche Equipédia

Partager la fiche métier :