Métiers : Enseignant(e)

Missions

  • Enseigner l’équitation, construire et coordonner les activités pédagogiques du centre équestre.
  • Définir les axes de progression de ses élèves et créer des séances destinées à atteindre ces objectifs.
  • Gérer la cavalerie, planifier son utilisation et attribuer la monture la plus adaptée au niveau du cavalier.
  • Accueillir et veiller à la sécurité des publics.
  • Anticiper et analyser les besoins des publics.
  • Participer au bon fonctionnement du centre équestre et à la propreté de l’établissement.

Compétences et qualités requises

  • Compétences équestres, pédagogiques et techniques.
  • Qualités relationnelles et commerciales.
  • Maîtrise des règles de sécurité.
  • Capacité à former et à entretenir la cavalerie.
  • Résistance physique et aptitude à travailler à l’extérieur.

Domaine(s) d'activité

Sport / Loisir

Convention collective

Convention collective nationale concernant le personnel des centres équestres du 11 juillet 1975

Évolution de poste

Par la suite, l’enseignant peut passer le DEJEPS pour coacher en concours et le DESJEPS pour former de futurs enseignants. Les enseignants peuvent aussi évoluer vers un poste de directeur d’établissement équestre.

Formation(s)

Tendance de l'emploi

Perspective d'embauche  : 674 offres ont été diffusées sur équi-ressources en 2018.
Salaire  : De 1710,84€ à 1977,78€ bruts mensuels selon convention collective

Je suis fait pour ce métier si je suis

  • Pédagogue
  • Patient(e)
  • Créatif(ve)
  • A l'aise avec le public

Retrouver notre quiz pour connaître le métier qui vous correspond

Podcast :Episode 1 "Le cheval ? Des métiers ! "


Découvrez la fiche Equipédia

Pascal Antetomaso

Je suis venu à l’enseignement très naturellement en 2000 grâce à l’obtention de mon diplôme. J’ai voulu faire mes armes d’enseignant au sein de grandes structures parisiennes axées sur la pédagogie. J’ai également eu l’occasion d’opter pour le statut d’enseignant indépendant surtout pour des raisons financières. De 8h à 10h, je me consacre à l’administratif, la réalisation des plannings et l’entretien des écuries. Ensuite, en semaine, j’enseigne aux scolaires et publics en situation de handicap et je travaille les chevaux. À partir de 16 h, le temps est consacré exclusivement à l’enseignement. Le dimanche est réservé aux animations, cours ponctuels et coaching en concours hippiques. Les journées ne finissent que rarement avant 21h. Je recommanderais à un jeune diplômé de travailler dans un maximum de structures pour confirmer ses choix et envies car d’un centre équestre à l’autre le métier peut être différent.

Le mot du conseiller

L’enseignant d’équitation est un pédagogue avant tout. Il aime transmettre ses connaissances bien souvent auprès d’un public varié. Il coordonne les activités de la structure, entretient et travaille la cavalerie. Il accueille le public et est force de proposition pour développer la structure en mettant en place des activités répondant aux envies et besoins de sa clientèle. Il est très présent sur la structure et peut être amené également à encadrer les cavaliers de compétitions les week-ends lors de concours hippiques. C’est par définition une personne dévouée, polyvalente et passionnée.

Partager la fiche métier :